Rechercher

Ecrire un roman... Et après ?


Ecrire un roman est un acte vraiment fabuleux !


Imaginer des histoires, faire vivre des personnages, permettre au lecteur de profiter d'un moment d'évasion grâce à cette histoire née dans notre esprit... Créer un roman est vraiment quelque chose de merveilleux !


Je suis très heureuse aussi de vous annoncer la fin de la rédaction de mon second roman. Il m'aura fallu environ six mois pour achever "Plus loin que l'apparence". Cet ouvrage vous sera proposé cet été, et bien entendu, je vous tiendrai informés de sa publication !


Je viens ici vous livrer mes petites méthodes de travail.


Premièrement, je tiens à dire que je suis incapable d'écrire avec un plan. Je sais qu'il est indispensable mais allez savoir pourquoi, suivre un plan m'est impossible. J'ai toujours cette sensation d'avoir une créativité limitée du fait de devoir suivre de façon scolaire un plan. Je suis plutôt du genre "électron libre" à laisser mes idées voguer tranquillement sur ma page.


Aussi, je pars toujours d'une idée précise et je laisse couler. J'écris... J'écris sans vraiment savoir comment je vais raconter mon histoire, mais j'écris en sachant où aller et jusqu'à quelle fin aller. Le tout est de trouver mon cheminement. Et pour cela, j'écris sans cesse et laisse mon imagination prendre le dessus sur tout le reste. Je vogue sur le flux créatif qui s'invite doucement dans ma tête, je navigue vers des horizons parfois totalement inconnus, j'explore les joies de cette écriture frénétique qui nous porte on ne sait où, mais une chose est sûre, je navigue toujours avec un bonheur incommensurable.


Lorsque mon histoire me semble cohérente, achevée, lisible, je pars en quête des erreurs commises. Il y en a toujours ! Je chasse et je traque les fautes de grammaire, de conjugaison, de syntaxe, les tournures un peu bancales, et j'invite même des amies à me relire afin de me donner un point de vue totalement neutre.


Après de multiples relectures et corrections, réalisées juste après la rédaction - il faut battre le fer quand il est chaud ! - je laisse en général une dizaine de jours de repos à mon esprit, pour prendre du recul quand au travail effectué. Je prends le temps de digérer mes efforts fournis aussi, je déguste le plaisir d'un travail acharné mené à bien, je repose mon cerveau et tente de remettre un peu d'ordre dans mes pensées, après que la tornade du besoin viscéral de créer n'ait mis en chantier ma modeste petite tête.


Ces dix jours étant passés, je reprends mon manuscrit tout beau, corrigé, achevé, prêt à lire... et je relis encore ! Je repasse à nouveau sur la bête pour m'assurer que mise en page et orthographe ne laissent pas à désirer.


Lorsque tout me semble en ordre, je soumets à publication... Et je me remets au travail vers de nouvelles aventures, le tout en assurant la communication et la promotion du dernier né...


Un travail de chaque instant... Mais tellement de bonheur !


A bientôt pour la naissance de "Plus loin que l'apparence"...


Gena Loren.

16 vues

© 2018 Créé avec Wix.com